La cima di rapa chez Yeast

Par Edouard Amoiel,

le 28 Février 2024

Harmonie végétale mélodieuse lors d’un retour envoûtant chez Yeast. De nouveau, Ludovico Rolandi frappe fort.

Chez Yeast, chaque changement de carte est une fête. Ce n’est pas l’envie qui nous manque de goûter tous les plats mais c’est plutôt le manque de temps qui freine nos ardeurs. À la suite du départ de Freddy Garanjoud au restaurant Matière, le chef Ludovico Rolandi a brillamment repris les fourneaux du restaurant Yeast et continue de proposer de merveilleuses créations à se partager (ou pas). A l’image des “cima di rapa“ (cousin éloigné du brocoli), le chef a l’art de la cuisson respectant ainsi l’âme du produit. La tige centrale du légume est cuite al dente tandis que les petits bouquets restent croustillants. Cette entrée autour du végétal est accompagnée d’un magnifique beurre blanc qui prend des tons de rose intense au contact des dés de betterave. Alors que Bérengère et Bertrand Lutaud virevoltent dans une salle comble, ce tendre moment gourmand nous réjouit et nous donne envie de revenir très vite.

Yeast